Restauration de la statue – clap de fin

C’est le dernier article consacré à notre opération « À Savigny toute une histoire», autrement dit « Opération statue ».

Notre page Facebook a fait un lien avec le compte-rendu du concert « Autour d’une Renaissance » paru dans Ouest-France.

C’est maintenant la version papier de l’article paru sur ce sujet dans l’hebdomadaire La Manche Libre du 1er décembre qui est publiée ici.

Nous ne saurions clore ce chapitre important de nos actions 2018 sans remercier La Manche Libre pour sa présence à chaque phase et pour les articles de qualité qui ont suivi.

Publié dans Dans la presse | Laisser un commentaire

Autour d’une Renaissance, un concert.

choeur de l'église illuminé de rose et de bleu

Ce dimanche 25 Novembre, c’était concert de Noël à Savigny ! Erreur de mois ? Non tout simplement une adaptation, et de date et de thème, pour le concert habituel organisé par l’ASES à cette époque de l’année. Ici et à cet instant se fêtait en effet un événement particulier : la restauration de la statue de la sainte patronne de l’église.

Le public était accueilli par Marie-Paule Legardinier, présidente de l’ASES dans une église au décor en deux couleurs. L’abside abritant les arcades du 12ème siècle présentait une couleur rosée renforcée par le bleu illuminant la croisée du transept. Ce décor bicolore allait recevoir les artistes pour un concert déployé en deux temps.

Deux couleurs et deux temps pour les quinze femmes qui composent «Les Dames du Chœur», dont la cheffe de chœur est Frances Hook,  bien connue du public du Centre-Manche et au delà.

Deux couleurs et deux temps pour un programme choral parfaitement adapté au thème  annoncé du concert « Autour d’une renaissance », dédié à la statue de la Vierge à l’enfant, symbole religieux mais aussi objet classé et restauré sous la supervision du conservatoire départemental du patrimoine.

 

Un premier temps en tenues noir et blanc, pour lequel les Dames du Chœur avaient choisi des chants classiques de toutes les époques, un deuxième temps en costumes bigarrés où ce sont des œuvres des 15ème et 16ème siècles qui étaient proposées à la centaine de spectateurs présents dans la nef..

Transition entre ces deux temps, Frances Hook et Constance, jeune chanteuse remarquable, ont interprété en duo et en solo les Ave Maria de Schubert et de Gounod.

 

Marie-Paule Legardinier a clôturé le concert . Elle invitait ensuite les spectateurs qui le souhaitaient à participer à la bénédiction de la statue donnée par l’abbé Vallançon, curé de la paroisse, et les autres à les précéder à la salle des associations pour une dégustation de vin ou de chocolat chaud qui ramenait à la tradition ce «concert de Noël» atypique.

Cliquer sur les photos du diaporama permet de le passer à son rythme et de lire facilement les commentaires.

 

Publié dans Nos activités | Laisser un commentaire

On les attendait ….

…. les voici, les textes dévoilant la suite des aventures de Lô Basset, le sacristain de l’animation  « À Savigny, toute une histoire ».

Sortis de l’imagination de donateurs, reçus pas assez nombreux pour justifier le concours envisagé, ils sont trois pour remplir les trois places de gagnants que nous avions prévues. Trois textes, aux inspirations très diverses et aux différences de style très tranchées.

Quelle chance !

Vous pourrez les découvrir en cliquant sur les photos ci-dessus pour accéder à la page qui avait ouvert et qui désormais clôture aussi « l’Opération Statue ».

 

 

Publié dans Nos activités | Laisser un commentaire

On l’attendait ……

Vu dans La Manche Libre du 17 Novembre 2018

Publié dans Dans la presse | Laisser un commentaire

Restauration de la statue – le retour

Ce 9 novembre 2018, c’est une affluence peu courante dans l’église de Savigny pour un jour de semaine. En effet, la statue de la Vierge à l’enfant  va être réinstallée dans l’église et des membres de l’ASES, comme la presse locale, seront présents pour ce moment..

À l’heure dite Laëtitia Guillemin, la restauratrice de l’Atelier du Paradis situé dans l’Orne, se met au travail pour sceller la plaque couvrant le tabernacle. Certains dans l’assistance sont  surpris par ce préalable.

En effet, il faut savoir que la statue ne regagnera pas la place qu’elle a quittée, devant la verrière du centre de l’abside. Brigitte Galbrun, la conservatrice des Objets d’Art  et d’Antiquité du département, en accord avec l’abbé Vallançon, curé de la paroisse, a jugé que sa place était sur le maître-autel, comme elle le fut à l’origine. C’est donc là qu’elle va être installée.

Auparavant, Laëtitia Guillemin va donner un grand nombre de détails sur son travail, ses constatations et les procédés employés.

On découvre ainsi que Notre-Dame de Savigny est en pierre calcaire rose de Valognes, que la tête avait déjà fait l’objet de réparation avant sa découverte de 1897 et qu’elle portait la trace de deux fractures.

On apprend, avec bien d’ autres choses, que sa main droite n’était pas d’origine, que restaurer ne veut pas dire reconstruire et que c’est la raison pour laquelle l’Enfant Jésus reste sans bras et sans pied droit.

 

Hisser la statue prendra moins de temps à son retour que la descendre lors de son départ. Peut-être Vincent Leclerc, maire de Savigny, et Patrick Girard, l’ébéniste local, ont-il capitalisé sur leur première expérience et gagné en organisation.

 La rapidité n’a pas empêché le soin apporté à l’opération sous le regard parfois inquiet de la restauratrice.

Après s’être assurée que la statue était correctement positionnée, Laëtitia Guillemin l’a scellée et un système antivol a été installé.

 

La protection est ensuite enlevée et c’est alors une évidence.

Ce nouvel emplacement met la statue en valeur et les opposants à ce changement le reconnaissent sans réserves.

Chacun est fier du résultat de son travail.

Précisons que cliquer sur les photos du diaporama permet de le passer à son rythme et de lire facilement les commentaires.

 

Publié dans Les travaux, Nos activités | Un commentaire

Autour d’une renaissance

La statue gothique de Notre-Dame de Savigny est de retour de restauration.

Pour cette occasion, l’A.S.E.S. a avancé son traditionnel concert de Noël et l’a dédié à cette « Renaissance ».

C’est, en toute logique, un groupe vocal au répertoire tourné vers ces temps anciens qui a été choisi. Chants anciens donc mais pas que, puisqu’une partie du concert est consacrée à des chants classiques.

Nous vous attendons bien sûr nombreux pour ce Noël de l’A.S.E.S. pour le moins atypique.

 

Publié dans Nos activités | Commentaires fermés sur Autour d’une renaissance