Patrimoine et découverte

Affluence habituelle à cette visite guidée des JEP 2019. Habituelle, mais échelonnée. De 4 personnes comptées au début de la visite, ce sont 10 autres visiteurs qui étaient venus se joindre au groupe au fur et à mesure du parcours..

Agnès Lemesle a, comme habituellement aussi, raconté l’histoire de l’église, conté quelques anecdotes, attiré l’attention sur des éléments d’architecture, attisé la curiosité des visiteurs sur ce que recouvrent les couches d’enduit de la nef, les a aussi sensibilisés aux dangers que courent les peintures murales, qu’elles soient sous nos yeux ou encore à découvrir.

Un événement inhabituel à relater cependant. Cette visite fut pour la guide patentée de l’ASES l’occasion d’une découverte : quand et comment un bras vint à manquer à la statue de Saint Sébastien.

Nous ne dénoncerons pas le coupable, mais il se trouvait parmi les visiteurs. Ne dit-on pas faute avouée est à moitié pardonnée ? Et il y a prescription. Pensez-donc, 1968.

Les photos peuvent être visionnées avec leurs commentaires en cliquant sur la galerie.

Ce contenu a été publié dans Nos activités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.