Une fin d’année musicale

Au dernier trimestre de l’année, les activités des bénévoles de l’Association pour la Sauvegarde de l’église de Savigny, pourraient être aisément racontées avec un vocabulaire emprunté à son objectif final : la musique.

En septembre, le « prélude », c’est « adagio », à l’aise : la préparation sur le papier du concert de fin d’année.

En octobre, c’est une « suite » parfois interrompue par des « canons » où les actions de chacun se succèdent, s’interpellent et se répondent à des rythmes dictés par le moment : choix de la chorale ou de l’orchestre, négociation des coûts, arrêté des dates, consultation des parties prenantes. C’est parfois une « sarabande », au rythme lent, parfois une « gigue » au tempo vif.

Novembre voit se dérouler une « variation » sur le thème de la communication au rythme d’abord « allegro », puis « presto » et parfois « prestissimo » en cas de soucis : conception des affiches et prospectus, visite des offices de tourisme, contact des médias, campagne d’affichage,.

En Décembre, vient une « pause », jusqu’à la veille du concert où, « moderato », ont lieu les derniers préparatifs. Puis vient le dernier « mouvement » qui laisse enfin la place aux artistes.

Cette année, c’est donc la chorale TESSYTURES qui était à l’œuvre, accompagnée au piano par Suzan Harland. Par séquence de trois, le chef de chœur Fabrice Larcher a présenté et commenté les airs qui se sont succédés. La centaine d’auditeurs a pu ainsi apprécier un répertoire très varié axé sur Noël, de la Renaissance à la fin du 20ème siècle, de la berceuse au morceau un brin rock, du cantique traditionnel à la bande originale d’un dessin animé.

Un concert applaudi, des choristes qui se faisaient plaisir, en bref une réussite pour l’ASES. D’autant que suivant l’incitation faite à l’entracte par Pierre de Castellane, conseiller départemental, présent avec sa consœur Maryse Hédouin, les spectateurs ont été généreux.

Ci-dessous quelques photos-souvenirs de ce bel après-midi.

Ce contenu a été publié dans Nos activités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *