Un nouvel élan !

Ce 15 juin, réunion à la mairie de Savigny dans le but annoncé de « définir un avant-projet de travaux pour l’église et le cimetière ».

Étaient notamment conviés les Bâtiments de France, le Conseil d’Architecture d’Urbanisme et de l’Environnement, la Fondation du Patrimoine, l’Association pour la sauvegarde des cimetière et du patrimoine funéraire  et l’ASES.

Vincent Leclerc, maire de Savigny, après avoir expliqué les raisons pour lesquelles ce projet a tardé, déclare vouloir mettre sur pied un projet global permettant de résoudre les problèmes d’humidité de l’église et de se conformer aux règles récentes de gestion durable des enclos paroissiaux et de leur accessibilité.

Les deux architectes présents s’accordent pour y voir un bonne opportunité puisqu’un certain nombre de problèmes de l’église sont générés par les caractéristiques actuelles de ses abords immédiats. Ils préconisent en conséquence que les solutions soient déterminées avec l’intervention conjointe d’architecte et de paysagiste.

Après une discussion sur la mise à jour de l’étude dite « Touchard » et la crainte exprimée par le maire de nouveaux délais, les architectes proposent de fournir, à partir de cette étude et d’ici la fin octobre prochain, un cahier des charges simplifié permettant à la municipalité de lancer un appel d’offres . L’ASES, soutenue par la Fondation du Patrimoine, a de son côté insisté pour que soient dégagés et mis rapidement en œuvre les travaux sur l’église déjà identifiés et non liés à ses abords.

Vincent Leclerc propose que le même groupe se réunisse pour examiner les propositions conjointes des architectes des Bâtiments de France et du CAUE.

La réunion se clôt par une visite de l’église et du cimetière pour mettre en lumière les points problématiques connus.

Ce contenu a été publié dans Les travaux, Nos activités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.